Deux vieilles salopes qui adorent faire pipi dans leurs culottes.

Deux vieilles salopes se repentissent sur les tombes de leur mari respectif au cimetière. Elles sont veuves et très salope. L'une se caresse devant la stèle de son mari et urine sur ses fleurs. Son mari était dingue de l'urine de sa femme qu'il trouvait très goûtue. Chaque jour il buvait un verre de l'urine de sa petite coquine de femme. Elle asperge donc son territoire avec son urine bien chaude. En rentrant l'autre salope rencontre un mec dans la rue, le mec lui met directement la main au cul et lui relève sa petite jupe pour mater ses bas noir. La salope excité comme une puce l'amène dans un petit coin, lui suce la bite, puis elle se fait faire une langue. Pendant ce cunnilingus notre femme mature en profite pour uriner sur le visage et dans la bouche du mec qui prend son pied tout en continuant de se branler la bite.


3 Reponses De“Deux vieilles salopes qui adorent faire pipi dans leurs culottes.”

  1. Emilie A dit:

    Sympa toutefois tu as entrevu ce qu’ils expliquent sur ce site ? C’est comme ceux qui adorent les femmes mures mais je suis convaincu que ca vaut le coup de découvrir. Ca fait encore plus encore de faits à suivre pour les personnes qui admirent ca, et plus encore toujours.

  2. Malik A dit:

    Excellent! C’est vrai en plus! Je suis pareille! Sauf que moi, jsuis une wosupreisnedse en journe9e aussi, donc e7a serai plutf4t la premie8re chose e0 faire!;-) (Et sinon, la douche e0 2 hein?! Sacre9 Ragnagna )

  3. Mindy A dit:

    Communique9 « ben non » du M-SIC Ben non (comme dans le titre) puisque Rimbaud n’est plus, quand j’y pense… et si je pense c’est que je suis ! (donc moi e7a va…)Je me verairs plutot en Chateaubriant !!!Outre ses choix re9soluement malouins et jusque dans la tombe, Il aimait les embruns et les veatements sombred4 non pas du violet! e7′eut e9te9 trop d’bonheurMais le noir c’est pf4 malet je pense qu’e0 cette heureSi dans sa tendre enfance il eut un toboganIl a une peine immense pour JG maintenant !Mais laissons dont les morts et re9jouissons nous doncA boire! a boire encore ! et que nous festoyonsLes tobogans en somme sont comme les relationsOn en perd une pour 10 ! LBF !!! L’addition !

Laisser un commentaire